Envie de participer ?

 

Interclub Glisy La Chapelle

Conditions de jeu parfaites comme toujours à Glisy. 

Les parties ont débuté à 15h30 l'équipe de La Chapelle ayant eu quelques difficultés de trajet. 

Accueil avec café jus d'oranges et gâteaux

 

Déroute de l'équipe de Glisy. La Chapelle se déplaçait sans Kevin MACHTELINCK le n°1 des espoirs français qui dispute le tournoi international de Cannes actuellement.

 

Bien que confiants avant la rencontre les joueurs de Glisy avaient émis des réserves. A prioir sur les quatre damiers les joueurs de Glisy avaient l'avantage du capital point.Aucun résultat n'est jamais acquis à l'avance. Bien leur a pris. 

 

A l'arrivée Glisy perd 2-6. Mickael CARTON sauve l'honneur contre le père de Kevin , Daniel MACHTELINCK.

 

Au 4ème damier Xavier MICHEL perd contre Zandié TRAORE après 2 h de jeu. Un milieu de partie classique mal négociée. La fatigue liée à des soucis de santé n'est pas étrangère à cette défaite. La preuve en est sa feuille de notation difficile à relire. Son adversaire ne maîtrise pas non plus la notation. C'est la raison pour laquelle cette partie n'est pas reproduite ici.

 

Plus incompréhensible la défaite de Georges PLAISANT au 3 ème damier sur une erreur de débutant en moins de 3 heures de jeu.

 

 

 

Peu après Dominique THINEY est obligé de capituler au premier damier devant Guillaume LELEU. Un choix stratégique risqué, en début de partie , suivi d'une mauvaise évaluation de l'enchaînement conduit à une position indéfendable.

Sur le plan stratégie d'équipe il est évident que Dominique Thiney n'aurait pas du créer des tensions aussitôt dans la partie. La différence de capital point sur ce damier n'était pas assez conséquente pour assurer le gain de la partie. Il aurait été préférable ' de rester en attente ' des résultats sur les autres damiers avant de prendre des risques.

Un enseignement à retenir !!

 

 

Enfin au 2 damier Mickael CARTON ne se laisse pas prendre aux combinaisons tentées par son adversaire. Au contraire il en profite pour fixer celui ci sur son aile gauche mal développée. Quand Daniel MACHTELINCK décide de casser ses menaces il est trop tard. Mickael obtient une quadruple opposition suffisante pour le gain.

A l'image de la partie précédente l'installation d'un pion blanc en 27 s'est avérée perdante !

 

 

6ème temps : Dès le début de partie les blancs cherchent les complications. L'installation du pion en 24 oblige 32-27 au temps suivant.

 

14ème temps : On trouve ici les justifications combinatoires de 32-27 au 9ème temps.

Sur 14-19 suit le thème combinatoire 24-20,37-32, 27-21, 36-31 26x37 41x5 avec ici la reprise de la dame par 13-19 5x17 12x21 égalité

Le second thème combinatoire se produit sur le temps de repos procuré par 13-19, 8x13 37-32, 38-33, 22x31, 33x24 ici suivi de 14-20 36x27 20x29 égalité.

 

La partie sera dominée par ses thèmes. Manifestement Mickael les a parfaitement identifiés.

28ème temps : vérifiez que le pionnage en avant 13-19 perd sur le premier thème.

 

31ème temps : Les blancs ont épuisé leur stock de temps de réserve. 38-33 ??? coup direct 14-20.

Donc la pousse 27-21 devient forcée.

 

36ème temps : avec un pion en 37 les blancs auraient une position très confortable. Mickael ne laisse pas le temps aux blancs de prendre position.

 

39ème temps : Il est temps aux blancs de chercher la remise 45-40 serait un temps d'attente qui interdirait l'attaque 18-23 en raison du collage 25-20 23x43 20x9 43-49 forcé 9-4 égalité.

 

41ème temps : le renvoi en arrière du pion 38 assure un très gros avantage positionnel.

63ème temps : les blancs donnent le pion à juste raison sinon 29-33, 46x23 et les blancs sont enfermés dans le tric-trac.

 

64ème temps : Mickael ne détecte pas le gain immédiat par 36-41, al, 41-47 menace imparable d prise de la dame blanche avec le crochet 47, 38.

 

Les blancs abandonnent peu après.

 

Les deux dernières parties illustrent parfaitement les difficultés engendrées par un choix stratégique délicat dès le début de partie. Bien évidemment il faut toute l'attention de l'adversaire pour déjouer les pièges stratégiques et tactiques sous tendus par ces choix.  

Bien que confiants avant la rencontre les joueurs de Glisy avaient émis des réserves. Aucun résultat n'est jamais acquis à l'avance. Bien leur a pris. 

 

DT

 

Résultat :

Glisy 2 6 La Chapelle

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.